championnat départemental 2018

Pour sa deuxième réelle année d'existence, le groupe performance "ado-adulte" encadré par Robert et Olivier.A, est bien en place.
Tous ses membres sont détenteurs du passeport orange, à minima. Les programmes et les conseils des entraîneurs circulent, s'échangent, stimulent mutuellement. La salle de musculation reprend vie peu à peu. Ce n'est pas pour rien que les clubs qui nous succèdent au palais des sports expriment souvent leur étonnement quand ils voient sortir de la SAE les vaillants grimpeurs en sueur.
De la sueur il en aura fallu à nos 8 compétiteurs pour faire leur place lors du championnat départemental du 18 février 2018 à Cavalaire, dont le club pilote nous a encore bien accueilli.
En plus de la pugnacité individuelle, chacun aura pu observer la complicité et la cohésion du groupe, dont je ne suis pas peu fier. Cette cohésion qui donne envie de performer à l'instant "T" tout en appliquant et en restituant le fruit des entraînements et des observations.

Cap Canaille - Ouvreur de bouse

Dimanche 4 février, Marc nous emmène (Coline, Guy et Alcibiade, toujours les mêmes) au Cap Canaille, destination souvent reportée pour conditions météo défavorables. Au programme : la voie dénommée "Ouvreur de bouse", qui commence par deux rappels de 45 mètres. Cette voie de grès, colorée et sculptée par les éléments, débute en 5c avec un pas bloc de 6a où il est difficile de se réchauffer les mains, le rocher étant froid et à l'ombre, puis une traversée 3b, avant L3 cotée 6a+ où le soleil vient enfin nous réchauffer suivie de la grande longueur 5b+, raide mais que l'érosion a dotée de belles prises avant la 5c qui rejoint le départ du rappel. Au sommet, nous profitons du panorama sur Cassis et ses calanques. Encore une belle journée dans un site d'exception.

Le Baou , les ET

Dimanche 5 novembre, la pluie annoncée remplacée par un fort mistral 'merci les capuches), Marc nous a proposé de grimper "ET" une grande voie mythique du Baou des Quatres Ouros, cotée 4C+ (cotations toulonnaises). Première grande voie pour Aurélie qui a pu apprécier la patine de la première longueur et la beauté de l'érosion sur le rocher. Ses panoramiques montrent notre terrain de jeu, la ville et la mer peu fréquentée ce jour.

baou et

 

Gorges du Destel - Esmeralda

Dimanche 21, Marc nous a emmenés (Coline, Guy et Alcibiade) dans le Destel, secteur Capri, où nous avons commencé par deux rappels pour rejoindre le départ de "Esmeralda" : une voie récemment ouverte, encore inconnue du topo-guide, que nous avons eu l'exclusivité de grimper grâce à Marc. D'une centaine de mètres, en 3 longueurs (5c, 6a et 6c+/A0), cette grande voie a sollicité tant le physique que le mental... La dernière longueur a été l'occasion pour tous d'une initiation à l'escalade artificielle. C'est le genre de voie qui permet de progresser et nous étions tous satisfaits, au sommet, d'avoir suivi Marc.

Calanque d'En-Vau - la Sans Nom

Dimanche 22 octobre, Marc a emmené Coline, Alcibiade, Georges et Guy à la calanque d'En-Vau. Après un petit arrêt sur la plage de la calanque, nous avons rebroussé chemin d'une centaine de mètres pour grimper la voie dite "la Sans Nom" du secteur Sirène, cotée 5b/5c, en 3 longueurs. Une première grande voie pour Coline qui a bien négocié les 2 ou 3 pas qui font la cotation, notamment dans la dernière longueur. En fin d'ascension, la vue du plateau qui surplombe la calanque est splendide.

en vau