Deux vauriens, trois canailles

 

Dimanche 19 janvier, Marc, Coline, Yannick et Alcibiade sont allés escalader "Deux vauriens, trois canailles", grande voie du Cap Canaille composée de 7/8 longueurs (selon les topos), de difficulté globale 6a.

La voie, magnifique et de difficulté soutenue, aura marqué tous les participants, en particulier pour sa roche étonnante, passant sans prévenir du grès au poudingue ; pour son incroyable cheminée nous obligeant à laisser pendre nos sacs sous nos pieds pour pouvoir s'y engouffrer, ou encore pour cette longueur démarrant dans une grotte, obligeant le grimpeur à en sortir plein gaz pour repartir à la verticale grâce à un mono-doigt douteux !